Travailler avec vous a constitué un réel avantage. Parce que nous avons pu échanger avec des professionnels aguerris en technique…

Daniel Gehringer, DG de Jung Logistique

Son organisation en réseau - qui lui permet de faire appel aux meilleurs spécialistes d’un domaine où qu’il se trouve géographiquement, est vraiment d’une très grande efficacité.

Franck Lingenheld, PDG de Lingenheld

Ils ont mis en place un scénario intelligent, composant avec leurs recommandations, l’organisation et les process en place dans l’entreprise,

Didier Destouches, PDG de Le Nappage

L’action de Cosma a permis sur ce poste d’optimiser les livraisons et de générer près de 100 K€ d’économies, tout en conservant les deux prestataires en place.

Roberts Dollat, Président de Les Zelles

A aucun moment, Cosma ne nous a forcés la main pour mettre en place certaines préconisations

Didier Destouches, PDG de Le Nappage

Au-delà des économies financières substantielles réalisées, le bilan est très positif

Franck Lingenheld, PDG de Lingenheld

Au-delà de la réduction des coûts, nous avons pu grâce à Cosma Experts, externaliser complétement la fonction transport et pouvoir ainsi nous concentrer sur notre cœur de métier

Olivier Pagès, Président de Itesa

Votre force, c'est le mode collaboratif. Il est soutenu par votre modèle gagnant/gagnant

Marc Ehret, Président de Jump

Leur approche, une rémunération aux résultats, m'a rassuré, on n'avait rien à perdre

Majid Moustaphaoui, DG de MacWay

header2

Notre Métier

Générer des économies comptables, pérennes et sécurisées, auxquelles nos clients n'ont pas accès.

Notre Concept

Pas d'économies identifiées, pas d'honoraires.

Domaine d'Intervention

Les Coûts de fonctionnement et les Achats de production.
cosma institut

Pas d'économies identifiées, Pas d'honoraires :

tel est notre concept.

Shiseido International France dévoile son programme de réduction des coûts sans fards ni paillettes !


Première pharmacie de style occidental au Japon créée en 1872 par Arinobu Fukuhara, Shiseido est aujourd’hui un des leaders mondiaux du marché des cosmétiques avec 8 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2011. Fondée en 1996, Shiseido International France occupe une place stratégique au sein du groupe. L’entreprise détient en effet l’exclusivité de la conception, du développement et de la production des produits de parfumerie : Shiseido, Issey Miyake, Jean-Paul Gaultier, Serge Lutens, Elie Saab… Ces marques prestigieuses conjuguées au savoir-faire de ses 600 employés lui ont permis de générer 191 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2011.
Malgré une croissance constante, le contexte économique et financier de 2009 a invité Shiseido à plus de vigilance sur ses achats non stratégiques. Daniel Guillermin, Président de Shiseido International France et vice-Président de la Cosmetic Valley basée en France, décide donc de faire appel à Denys Guilard, gestionnaire du projet chez COSMA EXPERTS pour l’accompagner dans sa démarche d’optimisation des coûts indirects. Voici son témoignage.

Shiseido International France n’a connu qu’une seule année de recul de son chiffre d’affaires en près de 20 ans d’exercice. Est-ce une raison suffisante pour engager un programme de réduction des coûts ?
Si nous avons vite repris le chemin de la croissance, quitte à laisser penser que 2008 était pour nous un épiphénomène, la crise s’est néanmoins soldée par une légère décroissance de notre chiffre d’affaires en 2009. Une situation tout à fait exceptionnelle pour Shiseido International France qui s’est traduite par une vigilance accrue.
Alors que les achats stratégiques sont au cœur de toutes les attentions et sous la responsabilité de notre direction des achats, les coûts indirects représentent quant à eux des budgets annexes gérés en fonction des besoins par des collaborateurs dont ce n’est pas le métier. De plus, parce que nos préoccupations sont orientées vers la réalisation de nos objectifs de croissance, ces postes de dépenses n’étaient challengés que tous les 3 à 5 ans. Néanmoins, nous avions conscience que certains budgets n’étaient pas optimisés, notamment ceux que nous vous avons confiés : fournitures administratives, nettoyage et consommables d’emballage.
2009 a bousculé nos habitudes. Cette année a signé la reprise des bons réflexes et a été une bonne occasion de nous engager dans une démarche structurée. Et, parce que nous devions rester centrés sur notre cœur de métier, nous avons fait le choix de déléguer cette mission à des professionnels externes.

Pourquoi avez-vous choisi COSMA EXPERTS pour vous accompagner dans cette démarche ?
Après une rencontre constructive avec un consultant de chez vous lors d’un évènement organisé par la CDAF (Compagnie des Dirigeants et Acheteurs de France), je n’ai pas hésité, le moment opportun, à recevoir Denys Guilard.
Nous n’avons pas cherché à vous mettre en concurrence tant nous étions convaincus du sérieux de votre offre. Parmi les critères déterminants, votre modèle gagnant/gagnant. Votre rémunération n’étant que le reflet des économies réalisées, nous n’avions pas d’honoraires fixes à payer sans garantie de résultats.
Deux autres facteurs ont été particulièrement décisifs. L’expertise de vos spécialistes et la relation de confiance qui s’est rapidement instaurée entre vos consultants et nos équipes.
Les résultats nous ont donnés raison.

Que pensez-vous de la démarche ?
Votre démarche est efficace, pragmatique et le résultat d’une connaissance pointue des produits et des marchés. Par exemple, à l’instar des deux autres postes analysés, les fournitures administratives ont fait l’objet d’un audit précis de la situation. Les excellents résultats obtenus par les experts sont le fruit d’une diminution du nombre de références, du remplacement de certains produits, de la rationalisation du nombre de fournisseurs et d’une bonne négociation. En passant de deux à un seul fournisseur, le prestataire historique sélectionné a ainsi vu son volume de chiffre d’affaires augmenter. Cela lui a permis de proposer des tarifs très concurrentiels.
En ce qui concerne les consommables d’emballage (scotch, papiers de calage…), les experts ont mis en concurrence les fournisseurs en place et ont cherché des solutions techniques alternatives. Pour les films étirables, par exemple, nous avons là encore suivi les recommandations des experts. En choisissant une autre épaisseur de film, les coûts ont pu être réduits tout en offrant les mêmes garanties de résistance que celui que nous utilisions initialement. La qualité était effectivement un facteur déterminant. Les enjeux en termes d’image et de coût de défaillance sont forts. Les produits d’emballage doivent éviter toute casse des flacons de parfum que nous distribuons. La casse est synonyme de frais supplémentaires comme le traitement administratif des retours, le remplacement des produits, le transport. Pour cette raison, et avant tout changement de fournisseur, les experts ont mené de nombreux tests pour vérifier la qualité des films.
Quant au nettoyage, la démarche était bien plus complexe. Ce budget concernait nos sites de recherche et de production, lieux éminemment stratégiques. Les fournisseurs qui y sont admis répondent notamment à des critères de confidentialité sévères. Et le temps nécessaire pour instaurer la confiance est long. Des appels d’offres ont néanmoins été menés afin de nous faire une idée précise du marché. Le prestataire en place a accepté la mise en concurrence. Bien placé, nous l’avons gardé. Grâce au recours à des machines plus performantes, ils ont été à même de réduire sensiblement le prix de leur prestation.

Comment vos employés ont-ils réagi ?
Aucune crainte n’a été formulée. Nos collaborateurs avaient conscience qu’ils pourraient tirer profit de votre intervention : des processus de travail allégés, un gain de temps de travail… et une entreprise plus forte.
Il n’est pas si compliqué d’obtenir l’adhésion de tous lorsque vous êtes clair, vous, dirigeant, sur les enjeux et les objectifs d’une mission de ce type et que vous les rassurez quant au fait que leurs compétences ne sont pas remises en cause. Par ailleurs, nous les avons informés que nous étions à leur écoute et que nous pouvions interrompre la collaboration avec vous à tout moment. Un autre de vos atouts.

Êtes-vous satisfait des résultats ?
Nous sommes très satisfaits des économies obtenues. Si tel n’avait pas été le cas, cette interview n’aurait jamais eu lieu ! Nous réalisons 38,38% d’économies sur le budget fournitures administratives, 33,47% sur les consommables d’emballage, et 14,5% sur les prestations de nettoyage.
De plus, votre intervention a permis d’améliorer de façon très notable les processus de travail. Par exemple, les procédures de commande des fournitures administratives sont optimisées via la réalisation d’une commande tous les deux mois et non tous les mois. Les cartons de fournitures sont maintenant identifiés en fonction des services à l’origine de l’achat. Un gain en temps de traitement pour la personne en charge de ce budget.

A vous écouter, déléguer un programme de réduction des coûts indirects relève du bon sens. Est-ce un conseil que vous formuleriez à une entreprise qui envisagerait de mettre en place une telle démarche ?
Oui. Nous avons tant de sujets stratégiques à notre charge qu’il faut savoir lâcher prise concernant ceux qui le sont le moins. La solution est de les confier à des professionnels externes comme COSMA EXPERTS.
Vous ne pouvez accabler vos collaborateurs de ne pas savoir obtenir les mêmes résultats qu’un expert. Parce que ce n’est pas leur métier. Vos consultants, eux, disposent du recul, de l’expertise et des connaissances techniques des produits et des processus nécessaires à une telle démarche.
Vous ne pouvez pas non plus leur en tenir rigueur, parce qu’en qualité de dirigeant vous devez reconnaître que ce n’était pas un objectif par le passé. Hier et avant-hier tout était différent ! Les défis à relever étaient autres. Tout est question de priorités. En effet, malgré les remarquables économies réalisées par vos experts, nous n’aurions jamais mis en œuvre une telle démarche au cours d’une année comme 2011 synonyme de lancements de nouveaux produits. Une année qui a exigé que toutes les équipes soient focalisées à la seule réalisation d’objectifs majeurs. Les fournitures administratives n’en faisaient pas partie !
Il n’y a pas de considération stratégique à avoir concernant ce type de budget. Réservons notre énergie et nos marges pour investir dans nos marques, dans notre outil industriel ou encore en R&D.

Exergues
« Nos collaborateurs avaient conscience qu’ils pourraient tirer profit de votre intervention : des processus de travail allégés, un gain de temps de travail… et une entreprise plus forte. »
« Nous réalisons 38,38% d’économies sur le budget fournitures administratives, 33,47% sur les consommables d’emballage, et 14,5% sur les prestations de nettoyage. »

« Il n’y a pas de considération stratégique à avoir concernant ce type de budget. Réservons notre énergie et nos marges pour investir dans nos marques, dans notre outil industriel ou encore en R&D. »

Espace Presse

COSMA EXPERTS est organisé pour faciliter les contacts presse et vous aider à comprendre notre métier. Nous espérons ainsi que vos articles apporteront une valeur ajoutée aux chefs d'entreprise.
En savoir plus

Espace Fournisseurs

Les fournisseurs sont nos partenaires afin de bâtir des propositions qui répondent parfaitement aux exigences et aux besoins de nos clients. Objectif: Qualité, Service et Tarifs concurrentiels.
En savoir plus